• Que faire pour dépolluer l'air de son logement ?

    Même s'il est presque impossible d'obtenir une qualité d'air irréprochable, vous n'aurez pas besoin d'acheter des masques pour toute la famille. Il existe quelques astuces relativement simples pour assainir l'air de son foyer : 

    • Aérer son logement
    Il est nécessaire d'aérer les pièces au moins 10 minutes par jour (quelle que soit la température extérieure), afin de renouveler l'air et ainsi réduire la concentration de substances polluantes dans votre logement. Nous vous invitons également à ne pas hésiter à aérer les pièces lorsque vous effectuez une activité polluante comme la cuisine, le ménage ou le bricolage. Vous pouvez également ouvrir plusieurs fenêtres afin de créer un appel d'air.

    Et oui, malgré le grand froid de ma "vieille" maison, j'ouvre un peu la fenêtre tous les matins!

    Dépolluer son chez soi



    • Ventiler son logement
    Qu'elle soit « naturelle » (bouches et grilles d'aération) ou mécanique (VMC), la ventilation permet de renouveler l'air tout en s'assurant une circulation générale et permanente. Les habitations sont toutes équipées de systèmes de ventilation, vous n'avez donc qu'à vous assurer que les grilles d'aération ne soient pas bouchées ou obstruées par un objet quelconque (meuble, etc.). Il est également primordial de les entretenir en les dépoussiérants et de faire vérifier la VMC tous les trois ans.
    La ventilation et l'aération des habitations sont des méthodes efficaces, mais elles ne suffisent pas à évacuer totalement les polluants, même en les associant. Pour cela, il faut également s'attaquer à la source des émissions polluantes.

    • Identifier et agir sur les sources de pollution
    Pour agir efficacement sur les sources de pollution intérieure, il faut dans un premier temps les identifier. L'humidité entraîne de la moisissure, c'est pourquoi nous vous conseillons fortement de bien aérer votre salle d'eau après votre passage. Pour chasser les substances allergènes nous vous invitons à bien aspirer les poussières et à nettoyer régulièrement vos draps, couettes et oreillers.
    Du côté de la cuisine pour réduire les émanations toxiques provenant du téflon, vous pouvez progressivement remplacer votre batterie de cuisine par des pièces fabriquées en verre, en fonte, en inox ou encore en fer. Les amateurs de bricolage délaisseront les pièces confinées pour s'adonner à leur passion, et n'hésiteront pas à aérer pendant et après leur séance de bricolage. Enfin, pour faire le ménage, il existe des solutions moins polluantes et plus respectueuses de l'environnement.

    Les conséquences de la pollution de l'air intérieur sont dangereuses et pourtant méconnues. Heureusement, des solutions simples existent pour assainir l'air de votre foyer.

    http://www.radins.com/dossiers/stop-apollution-notre-interieur,1491.html?utm_source=newsletter_lifestyle_mercredi&utm_campaign=13-01-16&utm_medium=email&osde=OSD.voartddvbgw_vw_nwdo_jjd_fx


    24 commentaires
  • Bonjour Père-Noël,

    Lettre au Père-Noël

     

    Cela fait longtemps que je ne t'aie pas fait une missive, mais je pense que cette année, c'est nécessaire. Tu dois contenter tant de malheureux et je suis bien placée pour savoir qu'il y en a de plus en plus.

    En ce qui me concerne, tant que j'ai un toit, à manger pour mes chats et moi,  je n'ai besoin de rien.

    Mais s'il-te-plait, fais quelque chose pour une maman désespérée, dont les deux enfants adolescents (période critique pour comprendre et accepter les choses), puissent passer un Noël comme tout le monde.

    Les services sociaux débordés en ce moment, les administrations en pré-congés et la détresse qui envahie les rues de France, font que les secours viendront peut-être un jour, mais pas tout de suite....

     

    Alors voici ma prière de Noël!

    Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec des cadeaux par milliers, n'oublies pas leurs petits souliers....

    Merci

    PS : n'oublies pas mes ami(e)s blogueurs...

    Lettre au Père-Noël

     


    23 commentaires
  • Vous saviez que vous polluiez ? Oui ? Bonne nouvelle : c'est exactement le cas et vous avez raison. Vous polluez si vous allez en voiture, si vous mangez, si vous buvez... Si vous existez en somme. Quelles sont les solutions ? Il n'y a pas de solution radicale, mais il y a quelques gestes que vous pouvez adopter pour diminuer votre pollution. Mais pour la réduire à néant, ça va être très compliqué (et c'est un euphémisme).

     

    Ecogestes



    Des écogestes au quotidien...

    Vu que vous ne pouvez pas faire sans voiture, vêtements, chauffage, ordinateur ou nourriture (j'en passe et des meilleurs...), on vous donne quelques conseils pour, a minima, réduire un peu votre consommation et donc votre impact sur la planète.

    L'une des choses les plus faciles à faire, par exemple, est d'éteindre tous vos appareils en veille. Ils consomment sans rien faire entre 300 et 500 kWh par an, alors qu'il suffit de les brancher sur une multiprise dotée d'interrupteur et d'éteindre cet interrupteur pour... qu'ils consomment zéro.

    Autre chose que l'on répète souvent : arrêtez de trop chauffer votre maison.
    19 degrés le jour et 16 degrés dans la chambre suffisent et sont même bons pour la santé. Et si vous avez froid, il suffit de rajouter une couverture. Chaque degré en moins représente une économie d'énergie (donc sur la facture) de 7 %.

     

    Ecogestes


    Des économies écologiques là où on ne les attend pas

    Au bureau vous envoyez des mails ? Sachez que vous polluez : 4g de CO2 par mail. Et jusqu'à 50g en cas de pièce jointe de taille importante.
    Réduisez donc les mails et le nombre de destinataires ! La planète (et certains destinataires) vous en remercieront.

    Le café noir consomme moins que le cappuccino, la nourriture locale et de saison moins que la nourriture importée, les transports en commun moins que la voiture.... Bref, pour tous vos gestes quotidiens, il y a une façon d'économiser de l'énergie.
    Il suffit juste de changer légèrement ses habitudes.

    par exemple :

    • afficher le calendrier des fruits et légumes de saison dans sa cuisine,
    • changer de fournisseur d'électricité,
    • faire pipi dans la douche,
    • ne pas manger de viande pendant une semaine,
    • coller un sticker 'stop pub' sur sa boîte aux lettres,
    • de faire son ménage avec du vinaigre blanc, etc...
    • opter pour les ampoules à basse consommation d'une puissance de 11 W avec une durée de vie multipliée par 6 et qui éclairent aussi bien qu'une lampe incandescente classique de 60 W. Ces dernières peuvent favoriser jusqu'à 80% d'économies pendant leur durée de vie.
    • réduire le nombre d'appareils énergivores


    Rien de bien compliqué !

    Savez-vous que : plus votre écran de télévision (ou d'ordinateur) est grand, plus il consomme d'énergie.

    http://news.radins.com

    Ecogestes

     


    27 commentaires
  • Et si c'est vrai, alors qu'attend le gouvernement pour le commercialiser?!

    Qu'attend l'état pour aider les citoyens?!

    Moteur à eau

    Faire tourner les moteurs à l'eau de pluie, c'est possible !
    Par Marine Lepante le 04 nov. 2015

    Le Figaro est allé à la rencontre d'un entrepreneur qui vend un dispositif qui permet de faire tourner les moteurs à l'eau de pluie. Un système qui permettrait d'économiser de 20 à 50 % de carburant.
    Un procédé qui permet d'économiser de 10 à 50 % de carburant sur tous types de moteurs.
    Des économies de carburant

    Écologique et économique, le dispositif que fabrique cet entrepreneur est tout simplement génial : il s'agit d'un réservoir installé sous le capot des véhicules thermiques, qui injecte l'eau de pluie ou de l'eau déminéralisée dans le moteur.
    Le prix de ce dispositif, résistant au gel, tourne autour de 300 €.

    Ce système permet « d'apporter de l'eau sous forme pulvérisée pour améliorer le rendement du moteur », indique l'entrepreneur au Figaro.
    Son kit est commercialisé depuis cinq ans, mais, selon lui, il est « connu depuis 1865 ». Un système très économique, puisque le Figaro indique que le gain d'autonomie d'une 306, par exemple, est de l'ordre de 300 kilomètres sur un plein.
    Un dispositif écologique

    Mais ce système est aussi très écologique : « Sur une voiture, nous avons pu mesurer que le rejet de CO2 dans l'atmosphère a été réduit de 70 % après l'installation du kit », explique l'entrepreneur.
    Plus le véhicule est vétuste plus le kit est efficace.

    Seule contrainte, remplir le réservoir d'eau de pluie tous les 1 000 km.
    Installation en deux heures garantie !

     

    Moteur à eau


    20 commentaires
  • Aujourd'hui, je viens de "tomber" sur un article de Tachka qui m'a émue....

    La vidéo qu'elle nous propose nous ramène à notre propre existence, à notre humilité, mais aussi au pouvoir et à la chance que nous avons de ne plus gâcher cette merveille!

     

    N'hésitez pas et cliquez ICI SUR CE LIEN, pour vivre un moment de sérénité pleine.

     

    Une bonne raison


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique