• Petite pause nécessaire à mon bien-être et pourquoi pas au votre...

     

    J'expérimente l'odinateur de l'hopital, mis à ma disposition (pas gratuitement....), je pense que le mot gratuit devrait être retiré du dictionnaire, mais bon, je dis ça, et en même temps, je me tais lol

     

    Ce matin, quand l'équipe est entrée dans ma chambre, pour me réveiller et me donner les soins, j'ai réalisé que j'en oubliai mes principes fondamentaux de vie....

    Je m'explique...

     

    Tous les jours, avant d'ouvrir les yeux, je remercie  la vie, de m'offrir une journée au cours de laquelle, je décide,  et je veux faire mon bonheur!

    Je me mets sur le dos, en position "relax", je gonfle mon ventre, et le dégonfle plusieurs fois, puis je laisse ma respiration faire sa vie...

     

    Et je me dis :

    -"Ma respiration est lente et régulière, et mon coeur bat lentement, régulièrement et fort!"

    A partir de là, la journée peut commencer, et se déroulera sous le meilleur... en espérant qu'il n'arrive pas, ce qui vient encore de se produire, c'est à dire, les imprévus médicaux!

     

    En fait, l'autre soir, j'avais trés mal au ventre, et à gauche principalement... Je suis quand même montée, pour me coucher : et là, on commencé les vomissements, douleurs insoutenables... J'ai tenu jusqu'au matin, et totalement épuisée. J'ai appelé le cabinet médical de Quillan, mais on est samedi, et en plus pour les faire se déplacer, c'est la croix et la bannière...

    J'ai fait un temps le yoyo entre le médecin de garde et  le 15 qui au lieu de m'aider à trouver une solution, m'ont laissé soufffrir, de 9 h du matin, jusqu' à 16 h, moment ou finalement les pompiers ont été appelés, pour remplacer le samu qui avec seulement deux ambulances, ne pouvait me prendre en charge...

    Quelle galère, mais que suis-je venue vivre dans l'Aude, et dans le trou ducul du monde A NEBIAS?

     

    Me voilà, pour la seconde fois, aux urgences de Carcassonne... Bel hopital tout neuf, mais qui d'apres ce que je viens d'apprendre, manque sérieusement de MEDECINS... Non, mais allo quoi!

     

    Les deux seuls médecins, du service, où je me trouve, sont en fait, actfs dans leur clinique, et font des passages à l'hopital, à chaque fois que nécessaire... Je me pose des questions...

     

    Quand à savoir ce que j'ai, je me sents comme à l'époque de mes cancers, où l'on prenait chaque chose, l'une aprés l"autre... Il parait que c'est de la déontologie??

     

    Au début, on me parlait d'oclusion intestinale, puis on est passé à une "pieronefrite"; je l'écris phonétiquement, car je ne sais pas ; bref, on me parle de calcul dans le rein, mais le soucis, c'est qu'il n'apparait pas au scan...

     

    Bref, on m'envoit au bloc pour me double sonder???

    Je ressort donc avec ma sonde "pipi", et une autre que l'on n'enlèvera pas... desuite, car peut-re une malformation, au niveau de mon rein gauche???

     

    Voilà les dernières nouvelles, en ce 17 décembre 2014...

     

    Un grand merci a DANI ET LES CHATS DUBOCAGE, qui m'a permis de rester en contact...

     

    Je vous demande debien vouloir m excuser, pour la taille de la police d'écriture ; j"ai quitté la maison sans prendre mes lunettes et je suis trés "mirotte"...

     

    Je viens d'apprendre, que je ne sortirais pas encore aujourd'hui...mais j'attends de pied ferme, le docteur House qui doit venir dans l'aprés midi...?

    Merci à tous d"être là!

    je n"ai pas acces à fb, c"est bien dommage...

     

     

     

     

     

     

     


    22 commentaires
  • Les graisses saturées sont mauvaises

    Dans les années 60, il fut soudain décidé que les graisses étaient responsables des maladies cardiaques, en particulier les graisses saturées.

    Cette nouveauté provenait d'études biaisées et de décisions politiques qui se sont révélées désastreuses.

    Une très grande revue d'articles scientifiques publiée en 2010 a conclu de façon définitive à l'absence totale de relation entre les graisses saturées et les maladies cardiaques.

    Il n'y a donc aucune raison de vous priver de viandes grasses, d'huile de coco ou de palmiste, très riches en acides gras saturés, et même de beurre, crème fraîche si vous supportez les produits laitiers.

    Les aliments gras vous donnent un sentiment fort et durable de satiété, parce qu'ils mettent longtemps à être digérés. Ils restent plus longtemps dans l'estomac que les glucides et les protéines. Ils permettent donc de mieux réguler l'appétit, de limiter le grignotage, de se sentir mieux dans sa peau, d'être plus actif, et vous aident à retrouver votre poids naturel.

    « L'Intégrale Santé Naturelle » de Jean-Marc Dupuis

     

    Graisses saturées


    26 commentaires
  • Les huiles végétales sont meilleures

    Les huiles végétales riches en acides gras polyinsaturées sont considérées comme bonnes pour la santé parce qu'elles diminueraient le risque cardiaque.

    Mais il y a là un gros malentendu : tous les acides gras polyinsaturés ne se valent pas.

    Les acides gras polyinsaturés oméga-6 ont un effet inflammatoire (mauvais pour les artères), tandis que les oméga-3 sont anti-inflammatoires (bons pour les artères).

    L'être humain a besoin de consommer des oméga-3 et des oméga-6 de façon proportionnelle : s'il mange plus des uns, il doit aussi manger plus des autres.

    Il faut deux à quatre fois plus d'oméga-6 que d'oméga-3. L'alimentation moderne est beaucoup trop riche en oméga-6 (présents dans l'huile de tournesol et de maïs), et trop pauvre en oméga-3 (huile de lin, huile de noix et de colza, huiles de poisson), ce qui explique en partie la hausse des maladies cardiaques. Le rapport est souvent de 1 à 20, ou de 1 à 30 !

    Pour améliorer votre ratio oméga-6/oméga-3, vous devez donc à la fois essayer de diminuer votre consommation d'huile de tournesol et de maïs, et augmenter votre consommation d'huile de lin, de colza, de noix et de poissons gras.

    Attention : les acides gras polyinsaturés sont très instables : ils s'oxydent facilement et deviennent alors toxiques et nuisibles à la santé. Cette oxydation se produit lorsque les huiles sont stockées dans des bouteilles transparentes, exposées à la lumière, lorsque les bouteilles sont laissées ouvertes sans bouchon, et plus rapidement encore lorsque vous les faites chauffer.

    Conservez donc précieusement vos bouteilles d'huile végétale dans l'obscurité, au frais, et avec leur bouchon. Si vous vivez seul ou à deux, préférez les petites bouteilles, pour éviter de garder une même bouteille ouverte plusieurs semaines. Mettez un quart d'huile de lin dans vos vinaigrettes et envisagez de prendre des capsules d'huile de poisson (très riches en oméga-3) pour maintenir le bon ratio oméga-6/oméga-3. Conservez toujours une huile de lin au frigo. L'huile de lin ne doit jamais être cuite.

    « L'Intégrale Santé Naturelle » de Jean-Marc Dupuis

     

    Huiles végétales


    26 commentaires
  • Vieillir, quelle triste chose...

     

    Vieillir

     

    Si la tête reste jeune, on découvre de nouveaux plaisirs, on s'adapte...

    Si le corps ne suit plus, on en fait moins, on fait ce qu'on peut, on lutte...

    Mais quand tout se mélange dans la tête, c'est la kata!

     

    Vieillir

     

    Hier au soir, à table et en conversation avec ma maman, elle s'est mise, tout à coup, à parler de moi, en me disant :

    -"Dany, PAS TOI ... ma fille!"... Est-ce le signal?

    Elle me racontait plusieurs évènements que j'ai vécu et dont je me souviens, mais compressés dans le temps, et vu par ses souvenirs....

    Je n'ai pas voulu la heurter, la bouche m'en tombait... Et j'ai réalisé que ça serait de pire en pire... De plus, elle refuse de prendre les traitements qui l'avaient un peu calmée ces derniers temps.

     

    Vieillir

     

    Je doute de pouvoir continuer à m'occuper d'elle, toute seule longtemps.

    La famille (toujours la famille) me laisse encore une fois le bec dans l'eau...Le rendez-vous avec son médecin traitant n'est toujours pas pris???

     

    Vieillir

    Quatre générations avec sa première arrière petite-fille...

     

    Bref, la situation est difficile à vivre, mais avec mes convictions, je suis certaine que quelque chose viendra nous sauver....

     

    Vieillir

     

     


    31 commentaires
  • Manger beaucoup de protéines est mauvais pour les reins

    Les régimes hyper-protéinés sont fortement critiqués pour provoquer des problèmes de rein et de l'ostéoporose (os poreux).

    Une fois de plus, c'est le contraire qui est vrai.

    Sur le long terme, manger des protéines donne des os plus solides et diminue fortement le risque de fractures, d’après un gigantesque travail de synthèse effectué récemment par des chercheurs de l’université du Connecticut (Etats-Unis). Restreindre la consommation de protéines est même décrit comme « dangereux » pour les personnes qui ont des os fragiles, dans l'étude citée !

    Concernant les reins, il s'agit là encore d'un mythe : les études approfondies n'ont montré aucun lien entre les régimes riches en protéines et les problèmes de rein chez les personnes en bonne santé.

    Une situation à ne pas confondre avec celle des personnes souffrant d’insuffisance rénale chez qui il a été clairement démontré qu’une diminution des apports en protéines préservait mieux la fonction rénale déclinante.

    Manger plus de protéines et moins de céréales diminue la pression artérielle, les taux de cholestérol et le risque de maladies cardiaques.

    N'ayez plus peur des protéines mais accompagnez-les toujours de bonnes quantités de légumes pour leur effet basifiant.

    « L'Intégrale Santé Naturelle » de Jean-Marc Dupuis

     

    Protéines et reins


    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique